Le projet

Depuis 2000 les rencontres Toucouleurs sont co-construites avec les acteurs sociaux, culturels, les artistes, les habitants. Elles sont en perpétuel évolutions aux plus proches des publics.

Loin d’être un événement plaqué, elles sont la mise en scène vivante du travail que l’association Dell’Arte mène chaque année avec les enfants, les jeunes, les habitants des quartiers, les acteurs sociaux, les acteurs culturels et bien sûr les artistes d’ici et d’ailleurs.

Depuis 2012, elles sont itinérantes sous forme d’escales qui rassemblent sur une année des concerts, des ateliers artistiques, des palabres, des spectacles… toutes ces actions participent à la socialisation.

Le festival se déplace à la fois dans différents lieux de Toulouse et à la fois dans d’autres quartiers populaires d’autres villes pour une rencontre des territoires et des publics.

Le festival s’organise entre 4 à 5 escales sur le territoire toulousain et 2 escales sur le territoire national.

Croiser les publics et les territoires est le fil rouge de ces rencontres, dans le but de transformer les rapports sociaux, de casser les clichés et les préjugés par la culture.

 

La réussite du festival repose notre capacité à fédérer des acteurs quartiers et hors quartiers, à favoriser la mixité des publics pour renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble durable. Renforcer ou créer des espaces alternatifs qui rassemblent afin d’être co-auteurs/acteurs de transformations sociales.

Les rencontres Toucouleurs donne à voir la pluralité de la société française au travers des pratiques artistiques et culturelles par le champ des musiques du monde.

 

 

 

 ‘‘Face à la conjoncture sociale actuelle, la culture subsiste encore comme l’antidote le plus efficace contre le virus de l’indifférence et de l’exclusion.’’

 

 

 

 

 

Les commentaires sont clos.