Escale 4 / le 15 septembre

15 septembre 2018 | Place Arnaud Bernard et ses rues adjacentes

ESCALE 4 / L’ETE INDIEN DE TOUCOULEURS 

 

Le festival Toucouleurs s’installe dans le quartier Arnaud Bernard, dernier quartier populaire du centre ville, à la rencontre de ses acteurs culturels associatifs pour sa 4ème escale « L’été indien de Toucouleurs ». En co-organisation avec le café culturel Maison Blanche, la programmation est généreuse et collective : dès 15h, ateliers artistiques, démonstrations, initiations… et à partir de 20h, concerts ! La cerise sur le gâteau ? Toute la manifestation est gratuite !

Le PROGRAMME (sous réserve de modifications) :

Ouverture avec les percussions de Domba (déambulation)

ATELIERS DE PRATIQUES ARTISTIQUES ET CULTURELLES — 15h > 18h30

Place Arnaud Bernard

Bande dessinée avec RimkarToon

Parkour avec les Team Bahlam

Jeux en bois avec Terre de jeu

Atelier Philo par Lili of Vallée

Atelier Arts Plastiques par Archipel

Autres

Case de Santé (stand sur la santé)

Place des tiercerettes

Scratch avec Scratch Assembly

La fête des ateliers de Maison Blanche avec Pandeiro / Choro /Cours d’arabe /Cours d’anglais / Musiques grecques / Fandango/ Jarocho / Écriture & poésie

 

 

+ Stand militant: Pas Sans NousLigue des Droits de l’HommeDAL

+ Palabres sur le “contrôle au faciès”

+ Tombola  : concours facebook + chasse au trésor dans le quartier

+ Buvette à Maison Blanche

CONCERTS GRATUITS — 20h > 23h

Satya (beat box reggae)

Satya, c’est la rencontre entre Sanka (guitare/ chant) et N-Jin (beat box) ! Deux univers différents qui s’allient pour une fusion musicale inédite !

A la croisée des chemins, Satya propose un retour aux origines et vous invite dans un monde entre Hip-Hop/Soul et Reggae.
Un beatbox déchainé, une guitare groovy et un flow reggae/ragga pour une musique originale et singulière !

En 2 ans d’existence, Satya s’est résolument tourné vers le live avec plus de 50 concerts en France, Espagne et Guadeloupe. Le duo a pu partagé la scène avec des groupes internationaux et nationaux comme Lee « Scratch » Perry, Israel Vibration, Black Uhuru, Mad Professor, Biga Ranx, The Skints, Yaniss Odua, Naâman, Jahneration et bien d’autres !

 

Mourad Zediri (chanson chaâbie)

Mourad Zediri, un artiste talentueux qui a su tracer sa route dans le monde du châabi. Sa passion pour le chaâbi remonte à une enfance bercée au sein d’une famille de mélomanes. « C’est mon grand-père qui m’offrit ma première guitare », se rappelle-t-il sur un ton nostalgique. Ce cadeau lui permettra, des années plus tard, d’atteindre une notoriété, une renommée nationale suscitant une unanimité rarement démentie.

C’est la consécration en 2010 lorsque la 5ème édition du festival national de la chanson châabi lui ouvre ses portes et qu’il décroche, haut la main, le premier prix. Voix puissante et pure, maîtrise de son instrument –la mandole-, mémoire de ses influences, un style propre, autant de qualités qui font de lui une icône du chaâbi.
Puis en 2016, les plus grands de la chanson algérienne lui rendent un hommage, modeste, simple et discret mais émouvant pour ce mélomane hors du commun qui marque de son empreinte la chanson châabie. A chaque prestation, il sait comment subjuguer le public, de générations différentes.

 

Comments are closed